Liens d'accessibilité

Dernières nouvelles

Après 322 guérisons, zéro cas actif de coronavirus à Maurice


Les gens attendent pour entrer dans un supermarché car seules les personnes dont le nom de famille commence de A à G sont autorisées à entrer au centre commercial de Riche Terre à Port Louis, Maurice, le 2 avril 2020. (Photo by Doreck Clair / L'Express Maurice / AFP)

Les hashtags et slogans “#BeSafeMoris”, “#ResOuLakaz” assortis au confinement ont finalement porté leurs fruits. Il n'y a désormais plus aucun cas actif de coronavirus sur l'île Maurice, selon le gouvernement et les médias locaux.

“Aucun nouveau cas positif n’a été recensé dans le pays. En effet depuis lundi, il n’y a aucun cas actif sur le territoire mauricien”, a annoncé mercredi Madhvi Juggurnath, présentatrice du journal de la mi-journée de la Mauritius Broadcasting Corporation, la chaîne de télévision publique, diffusée aussi en direct sur Facebook.

Au départ, la trajectoire de la maladie à Maurice est semblable à celle du reste de l'Afrique. Les 28 premiers cas ont été importés par des voyageurs avant que le pays ne ferme ses aéroports. Puis la transmission locale s'en est suivie, avec un total de 332 cas confirmés.

Conscients du rôle que joue le tourisme dans l'économie mauricienne, les autorités ont dès le début pris la pandémie au sérieux et mis en place une batterie de mesures visant à freiner sa propagation.

Selon le ministère de la Santé et du Bien-être, 76 956 tests au total ont été effectués à travers l’île.

Le confinement a été décrété, assorti d’un couvre-feu. A cela s’ajoute une campagne de communication comprenant un numéro vert, des briefings quotidiens, ainsi qu'un site web dédié au COVID-19 et une page Facebook spéciale gérée par le ministère.

Sur les 332 cas enregistrés au total, 322 sont guéris et 10 décès ont eu lieu.

Les autorités ne sont pas prêtes à lâcher prise pour autant. Selon le ministère de la santé, il y a encore 220 passagers en quarantaine. Le couvre-feu, en vigueur depuis le 20 mars, ne sera levé que le 1er juin au plus tôt.

Mercredi, le Parlement a ouvert les débats sur un projet de loi controversé qui, selon le gouvernement, permettra de renforcer la riposte face au virus qui continue à faire des ravages dans le monde.

Mais selon le quotidien L'Express, “il y a polémique à tous les étages”. L'opposition considère certaines de ses dispositions comme un coup de force injustifié, tandis que les syndicats dénoncent d'importantes concessions faites aux employeurs au détriment des travailleurs.

Avec une population d’environ 1,3 million d'habitants, Maurice est un pays à revenu intermédiaire, selon la Banque mondiale.

Plus de 4.188.000 cas de coronavirus diagnostiqués dans le monde
Attendez s'il vous plaît

No media source currently available

0:00 0:01:10 0:00


XS
SM
MD
LG