Liens d'accessibilité

Dernières nouvelles

Un employé de Médecins sans frontières "abattu" par un militaire centrafricain


Un employé de MSF à Bangui, le 28 avril 2014.

Un employé local de Médecins sans frontières (MSF) a été "abattu de plusieurs balles" samedi par un "membre des forces armées centrafricaines" dans le nord-ouest de la Centrafrique, pays en proie à une guerre civile, a annoncé mardi l'ONG à l'AFP.

Mahamat Ahamat, "distributeur de médicaments" centrafricain de 46 ans, "a été touché à trois reprises" à Moyenne-Sido, à 500 km au nord de la capitale Bangui, près de la frontière tchadienne, écrit l'ONG dans un communiqué.

Il a été tué "par un membre des forces armées centrafricaines", a précisé à l'AFP Romain Briey, chef de la mission de MSF Espagne dans le pays.

La Centrafrique, deuxième pays le moins développé au monde selon l'ONU, est le théâtre depuis 2013 d'une guerre civile, très meurtrière dans ses premières années mais qui a baissé d'intensité depuis 2018.

Médecins sans frontières "condamne avec la plus grande fermeté" le meurtre et "appelle les autorités à clarifier les circonstances qui ont conduit au meurtre de notre collègue".

Contactées par l'AFP, les autorités centrafricaines n'ont pas souhaité répondre dans l'immédiat.

"MSF est également en contact avec le ministère de la Santé, le ministère de la Défense et les autres autorités concernées afin de mieux comprendre les circonstances qui ont entraîné cette situation inacceptable", a poursuivi l'ONG, en soulignant que les "circonstances exactes demandent toujours à être clarifiées".

XS
SM
MD
LG