Liens d'accessibilité

Dernières nouvelles

Cap-Vert: l'état d'urgence prolongé, Boavista coupée du monde


L'île Boavista, Cap-Vert, pendant l'ouragan Fred.

L'état d'urgence va être prolongé au Cap-Vert, où l'île de Boavista, l'une des plus touristiques de l'archipel, sera coupée du monde après l'apparition soudaine de 45 cas de coronavirus, ont indiqué jeudi les autorités.

Instauré le 26 mars, l'état d'urgence devait initialement s'achever le 17 avril.

Il sera prolongé jusqu'au 2 mai sur trois îles touchées par le nouveau coronavirus: Santiago, où se situe la capitale Praia, la très touristique Boavista et Sao Vicente. Il sera plus court, jusqu'au 26 avril, sur les six autres îles, où aucun cas n'a été relevé, a décrété le chef de l'Etat, Jorge Carlos Fonseca.

Le Cap-Vert a enregistré mercredi un bond du nombre de cas de Covid-19, passé de 11 à 56.

Les 45 nouveaux cas concernent tous des employés du Riu Karamboa, un hôtel cinq étoiles de l'île de Boavista où avait séjourné un touriste britannique de 62 ans, décédé du coronavirus le 23 mars.

L'ensemble du personnel de l'établissement, soit près de 200 personnes, avait été placé en confinement dans l'hôtel. Mais après avoir attendu les résultats de tests pendant trois semaines, la plupart d'entre eux ont manifesté leur mécontentement et ont été autorisés à rentrer chez eux le weekend dernier.

"C'était une erreur", a reconnu mercredi le Premier ministre, Ulisses Correia e Silva.

Les quelque 8.000 habitants de Baovista, privés de liaisons aériennes et maritimes depuis le 20 mars, vont être encore plus coupés du monde. Jeudi, le gouvernement a interdit l'utilisation des bateaux de pêche pour quitter l'île.

Le Premier ministre a aussi dépêché à Boavista son ministre de l’Intérieur, Paulo Rocha, qui sera chargé de veiller sur place à l'application des règles de sécurité pendant 15 jours.

Le président Jorge Carlos Fonseca a pour sa part souligné les mauvaises perspectives économiques, "Nous passerons d'une croissance de 6,5% en 2019 à une croissance négative, mais (...) tout cela sera bien pire si nous négligeons la ressource la plus importante et la plus précieuse que le Cap-Vert ait jamais eue: son peuple", a-t-il dit.

XS
SM
MD
LG