Liens d'accessibilité

Dernières nouvelles
RDC

La ville de Bukavu coupée du reste de la RDC à cause du coronavirus


Nyawera, une place très frequentée à Bukavu dessertée, en RDC, le 1er juin. (VOA/Ernest Muhero)

La ville de Bukavu est isolée du reste du pays pendant 15 jours. A cause du coronavirus.

La ville de Bukavu est isolée du reste du pays. La mesure, qui devrait durer 15 jours, est assortie de couvre-feux et de bouclages de 20h à 5h du matin pour limiter la propagation du nouveau coronavirus.

La décision émane du gouverneur du Sud Kivu, Théo Ngwabidje, au vu de la progression de cette pandémie qui est passée en quelques jours de 4 cas à 16 puis à 28, avec 4 décès et 4 guérisons.

En cette première journée du confinement et isolement de la commune d’Ibanda, une des trois dont compte la ville, 240 contacts des cas confirmés positifs au coronavirus ont été visités par les équipes de suivi.

Coronavirus: Bukavu isolée du reste de la RDC pendant 15 jours
Attendez s'il vous plaît

No media source currently available

0:00 0:03:14 0:00


L’essentiel des activités commerciales et administratives sont paralysées mais on déplore l’interpellation d’un journaliste dans l’exercice de son travail à Panzi, où une partie de la population n’a pas accepté de rester à la maison.

Dans la commune d'Ibanda, les habitants ont observé la mesure. Les rues sont désertes, les magasins, boutiques et marchés fermés. Le transport en commun et les autres activités commerciales ou administratives suspendues. La police veille sur les récalcitrants.

Feu Rouge, un check point de la police installé, en RDC, le 1er juin. (VOA/Ernest Muhero)
Feu Rouge, un check point de la police installé, en RDC, le 1er juin. (VOA/Ernest Muhero)

Si tout se passe comme voulu au centre-ville, dans le quartier populaire de Panzi, le constat n’est pas le même. Les activités commerciales sont suspendues, mais une frange de la population n’est pas restée à domicile.

"Vers Panzi et Essence, la population a opposé de la résistance. La police a dû négocier; et faute de solution appropriée, la police a dû recourir à des gaz lacrymogènes pour disperser les attroupements, mais on n’a pas enregistré des cas de blessés de ce côté", confie à VOA Afrique Justin Bahirwe, juriste et défenseur des droits humains.

En fait deux policiers et leur commandant ont été placés en détention préventive pour avoir bousculé au moins une personne, apprend-on.


Le ministre provincial de la santé, Cosmos Bishisha que VOA Afrique a rencontré au marché de Nyawera où une équipe procède à la décontamination, confirme le déploiement des équipes de riposte. "Une équipe qui est chargée du suivi de contacts et d'investigation des alertes est à pied d’œuvre", explique-t-il. "Certaines équipes sont parties dans des ménages qui ont connu un cas confirmé, d’autres sont en train de décontaminer des lieux publics, comme ici".

Dans plusieurs endroits de la commune isolée, la présence policière était très observée, et de temps en temps renforcée par des éléments de forces armées de la RDC pour contrôler si les personnes en circulation avaient l’autorisation émise la veille par le cabinet du gouverneur et remise à quelques personnes au regard de la nature de leur travail. Il s'agit des humanitaires, du personnel soignant, des journalistes et certaines autres occupations.

La ville de Bukavu est isolée du reste de la province pendant 15 jours suivi des couvre-feux et bouclage de 20h à 5h du matin. La commune d’Ibanda va connaitre cet isolement pendant 3 jours. Objectif: sauver des vies en freinant la propagation du coronavirus.

XS
SM
MD
LG