Liens d'accessibilité

Dernières nouvelles

Au moins cinq migrants morts, près de 200 secourus au large de la Libye


Des migrants illégaux sont secourus par les gardes-côtes libyens à Tripoli, Libye, le 6 mai 2017.

Au moins cinq migrants africains sont morts et près de 200 secourus au large de la Libye alors qu'ils tentaient de traverser la Méditerranée pour atteindre l'Europe, a indiqué samedi la marine libyenne.

Lors d'une première opération vendredi, 94 migrants dont 3 enfants et 9 femmes, ont été secourus à 12 milles marins au large de Garabulli, à l'est de la capitale libyenne Tripoli, après le naufrage de leur canot pneumatique.

Cinq migrants du Soudan, du Nigéria, du Tchad et d'Egypte, à bord du même bateau ont trouvé la mort, a indiqué le général Ayoub Kacem, porte-parole de la marine, sans préciser les circonstances exactes de leur décès.

A bord d'une autre embarcation, 91 migrants ont été secourus dans la même zone lors d'une opération distincte, a ajouté le porte-parole en soulignant que les migrants étaient de différentes nationalités africaines.

Au total depuis mercredi, 900 migrants ont été interceptés ou secourus par la marine libyenne.

Les migrants secourus ou interceptés en mer sont généralement emmenés dans des centres de rétention dans l'attente de leur rapatriement vers leurs pays d'origine.

En raison d'une météo clémente, les départs depuis les côtes libyennes, proches de celles de l'Italie, se sont multipliés ces dernières semaines.

>> Lire aussi : Plus de 1.000 migrants noyés en Méditerranée centrale depuis janvier

La marine libyenne a mis en garde jeudi contre "une hausse inquiétante du nombre des embarcations de migrants clandestins et des appels de détresse provenant de bateaux vétustes".

La Libye est un pays de destination et de transit vers les côtes européennes pour des milliers de migrants africains. Des centaines d'entre eux meurent tous les ans en traversant dans des conditions extrêmes la Méditerranée vers l'Italie.

Avec AFP

XS
SM
MD
LG