Liens d'accessibilité

Dernières nouvelles

Assassinat de Thomas Sankara: ouverture du procès en octobre


La statue de Thomas Sankara, Ouagadougou le 17 mai 2020.

Parmi les accusés, il y a l’ancien président Blaise Compaoré.

La justice Burkinabè a fixé au lundi 11 octobre 2021 l’ouverture du procès de l’assassinat de l’ancien président du Burkina Faso, Thomas Sankara et 12 de ses compagnons.

C’est ce qu’il est stipulé dans le communiqué du procureur militaire près le Tribunal militaire de Ouagadougou, rendu public mardi.

Le communique précise que cette audience de la Chambre de jugement sera délocalisée dans la salle des Banquets de Ouaga 2000, et sera ouvert au public, comme ce fut le cas du projets du putsch manqué de septembre 2015.

"La Françafrique va protéger l'ancien président Compaoré", selon Aziz Salmone Fall
Attendez s'il vous plaît

No media source currently available

0:00 0:03:02 0:00


Ce dossier Thomas Sankara avait connu une évolution significative en avril dernier lorsque la justice militaire avait confirmé les charges et mis en accusation 14 personnes.

Parmi les accusés, il y a l’ancien président Blaise Compaoré, considéré comme le cerveau et le grand bénéficiaire de l’assassinat du père de la révolution burkinabè. Dans le dossier, Blaise Compaoré, aujourd’hui en exil en Côte d’Ivoire, est poursuivi pour attentat à la sureté de l’Etat, de complicité d’assassinat et de recel de cadavres.

L’autre personnage central de cette affaire est général Gilbert Diendéré déjà en condamné dans le coup d’état contre la transition de 2015.

Lui répondra des fait d’attentat à la sureté de l’Etat, de complicité d’assassinat, de subornation de témoins et de recel de cadavres.

Assassinat de Thomas Sankara: Blaise Compaoré mis en accusation
Attendez s'il vous plaît

No media source currently available

0:00 0:02:11 0:00

XS
SM
MD
LG