Liens d'accessibilité

Arrestation d'un Britannique recherché par Interpol au Maroc

  • VOA Afrique

Un policier marocain garde l'entrée du bureau judiciaire d'investigation à Sale, près de Rabat, Maroc, le 29 janvier 2017.

Les autorités marocaines ont annoncé jeudi l'arrestation d'un ressortissant britannique recherché par Interpol pour "escroquerie informatique" et fraude boursière.

L'homme de 49 ans a été arrêté mercredi par la police de Tanger (nord) et était recherché sur la base d'une "notice rouge émise par Interpol dans le cadre d'une affaire d'escroquerie informatique", a indiqué dans un communiqué la Direction générale de la sûreté nationale, sans dévoiler son identité.

Selon une source proche de l'affaire, contactée par l'AFP, il s'agit de Renwick Haddow, homme d'affaires britannique vivant à New York.

Le mois dernier, les autorités américaines avaient inculpé M. Haddow pour avoir escroqué des investisseurs en utilisant une fausse plateforme de monnaie virtuelle bitcoins et une société nommée Bar Works, qualifiée de "système de Ponzi".

Ces deux plateformes lui ont permis de détourner environ cinq millions de dollars vers des comptes au Maroc et à l'île Maurice, d'après les autorités boursières américaines.

Selon la police marocaine, le ressortissant britannique arrêté a été mis à la disposition des autorités judiciaires compétentes qui "devront se prononcer sur la procédure de son extradition".

D'après la source contactée par l'AFP, il a été transféré à la prison de Salé, près de Rabat, pour être "mis à la disposition de la Cour de cassation, seule juridiction habilitée à statuer sur les affaires d'extradition".

Avec AFP

Facebook Forum

XS
SM
MD
LG