Liens d'accessibilité

Dernières nouvelles

Le bilan des émeutes en Éthiopie atteint 50 morts


Des jeunes Oromo chantent des slogans lors d'une manifestation à Addis-Abeba, Ethiopie, le 24 octobre 2019. REUTERS/Tiksa Negeri

Le nombre de victimes des émeutes en Éthiopie s'est alourdi. On parle désormais d'au moins 50 morts dans la région d'Oromia en Ethiopie, selon un un porte-parole des autorités régionales. Les émeutes ont éclaté suite à l'assassinat d'un célèbre musicien populaire à Addis-Abeba, la capitale.

Le musicien engagé Haacaaluu Hundeessaa a été abattu lundi soir dans ce qui, selon la police, semblait être un assassinat ciblé. Des manifestations ont éclaté le lendemain dans la capitale et dans d'autres villes de la région d'Oromiya.

Parmi les morts figuraient des manifestants et des membres des forces de sécurité, selon les autorités. Certaines entreprises ont également été incendiées.

La police a déclaré tard mardi qu'un policier avait également été tué à Addis-Abeba, et que trois explosions ont aussi fait plusieurs morts.

Ses funérailles du chanteur Haacaaluu Hundeessaa sont prévues jeudi.

Entre temps, les autorités auraient arrêté mardi le militant pro-démocratie Jawar Mohammed et fermé son réseau Oromia Media Network.

Voir les commentaires

XS
SM
MD
LG