Liens d'accessibilité

Nigeria : un ingénieur français échappe à ses ravisseurs


Anne-Marie Collomp, épouse de l'ex-otage, regarde à la télévision l'annonce de la libération de son mari

Anne-Marie Collomp, épouse de l'ex-otage, regarde à la télévision l'annonce de la libération de son mari

Un ingénieur français enlevé dans le Nord du Nigeria il y a 11 mois dit avoir échappé à ses ravisseurs sur une moto, sans qu’une rançon soit payée. Selon le chef de la police de l’Etat de Kaduna, Olufemi Adenaike, Francis Collomp a faussé compagnie à ses ravisseurs à Zaria, et est allé au poste de police le plus proche. L’ex-otage semblait avoir perdu beaucoup de poids, mais en bonne santé.

Le président français François Hollande a dit qu'il est heureux que Collomp se soit libéré, mais a ajouté qu'il n'a pas oublié les sept autres citoyens français qui sont détenus au Nigeria, en Syrie et au Mali.

La police nigériane affirme qu’environ 30 hommes avaient fait irruption dans la maison de Collomp le 19 Décembre 2012, jour de son 63e anniversaire, et l’avaient pris en otage. Ils avaient tué un voisin et un garde de sécurité dans l'attaque. Le groupe militant Ansaru avait revendiqué la responsabilité de son enlèvement.
XS
SM
MD
LG