Liens d'accessibilité

Soudan : appels à la vigilance en raison des risques de crue du Nil


Des riverains du Nil bleu

Des riverains du Nil bleu

Les autorités soudanaises ont prévenu mercredi les riverains du Nil de la nécessité d'être vigilants en raison des risques de crue du fleuve après deux semaines de pluies torrentielles ayant fait des dizaines de morts à travers le pays.

Les autorités ont indiqué que le niveau des eaux du Nil Bleu montaient le long de la frontière éthiopienne après des pluies ininterrompues en Ethiopie.

Long de près de 6.700 km, le Nil est issu de la rencontre du Nil Blanc, qui prend sa source au lac Victoria, et du Nil Bleu, dont l'origine est le lac Tana, en Ethiopie. Les deux fleuves se rejoignent à Khartoum, puis le Nil traverse toute l'Egypte pour se jeter dans la Méditerranée.

"Le Nil Bleu monte en raison de pluies torrentielles en Ethiopie", a déclaré à l'AFP Mohameddine Aboulqassem du ministère de l'Intérieur. "Nous prévenons les résidents sur les rives du Nil qu'ils doivent être vigilants".

Le niveau des eaux monte rapidement dans l'Etat soudanais du Nil Bleu frontalier de l'Ethiopie, rapporte l'agence officielle de presse Suna.

Au moins 76 personnes ont péri dans des inondations à travers le Soudan, a indiqué le ministre de l'Intérieur la semaine dernière.

Des organismes d'aide de l'ONU avaient mis en garde contre des risques d'inondation au Soudan entre juillet et novembre.

En août 2013, des inondations avaient fait 50 morts, la plupart à Khartoum. Des centaines de milliers de personnes avaient été affectées par ces inondations, les plus graves à toucher la capitale soudanaise en 25 ans selon l'ONU.

XS
SM
MD
LG