Liens d'accessibilité

Les Etats-Unis demandent l'appui de l'ONU au Soudan du Sud


Soldats de la Minuss. (Beatrice Mategwa/UNMISS via AP)

Soldats de la Minuss. (Beatrice Mategwa/UNMISS via AP)

Les Etats-Unis ont demandé au Conseil de sécurité de l'ONU d'envoyer 4.000 hommes supplémentaires à Juba, la capitale sud-soudanaise, pour remédier à la situation sécuritaire de plus en plus inquiétante.

Le projet de résolution, présenté au Conseil de sécurité, propose de déployer une force régionale autorisée à "utiliser tous les moyens nécessaires" pour assurer la sécurité à Juba et dissuader les attaques contre les bases de l'ONU, selon le texte obtenu lundi par l'AFP.

Le vote pourrait avoir lieu cette semaine au Conseil de sécurité des Nations unies.

La force régionale serait placée sous le commandement de la Minuss (Mission de l'ONU au Soudan du Sud), force très critiquée pour ne pas avoir protégé des dizaines de milliers de civils réfugiés dans ses bases.

Selon le projet de résolution, un embargo sur les armes serait imposé au gouvernement sud-soudanais si le secrétaire général des Nations unies Ban Ki-moon signalait des "obstacles" au déploiement des troupes.

Les Etats-Unis exhortent également les pays de la région à fournir des troupes pour envoyer les soldats sur le terrain "dès que possible", selon le texte.

Les dirigeants africains ont approuvé le mois dernier un plan visant à envoyer une force régionale au Soudan du Sud.

Vendredi, le gouvernement sud-soudanais a accepté le principe de l'envoi sur son territoire d'une force régionale, selon l'Autorité intergouvernementale sur le développement (IGAD).

Les récents combats à Juba, entre les forces gouvernementales du président Salva Kiir et les fidèles de l'ex-chef rebelle Riek Machar, ont fait au moins 300 morts, plus de 60.000 réfugiés et mis en péril un fragile accord de paix.

Le projet de résolution devrait également prolonger le mandat de la Minuss jusqu'au 15 décembre 2016.

Avec AFP

XS
SM
MD
LG