Liens d'accessibilité

Onze personnes tuées dans l'effondrement d'un immeuble en Guinée-Bissau


Des jeunes dans un quartier de Guinée-Bissau

Des jeunes dans un quartier de Guinée-Bissau

Deux bébés figurent parmi les morts de cet immeuble de quatre étages à Canchungo, dans le nord de la Guinée-Bissau.

Selon une source hospitalière, quatre corps ont été extraits des décombres lundi.

Un habitant a témoigné plusieurs personnes - dont de nombreux enfants - se trouvaient dans le bâtiment construit sur quatre niveaux, selon l'habitant.

Deux blessés ont été enregistrés.

D'après l'habitant, l'immeuble appartenait à un médecin traditionnel qui y recevait des malades, dont le nombre n'a pas été précisé, au moment du drame. De nombreux enfants se trouvaient en outre au quatrième étage de l'immeuble, d'où ils regardaient un match de football.

Le non-respect des normes de construction serait à l'origine de l'effondrement du bâtiment, dont "la fondation ne pouvait supporter qu'un seul étage", a expliqué Batica Pereira, un architecte, à la radio.

La Guinée-Bissau, une ex-colonie portugaise indépendante en 1974, figure en toute fin du classement mesurant l'indice de développement humain (IDH) établi par le Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD).

XS
SM
MD
LG