Liens d'accessibilité

L'Union européenne lève les restrictions imposées sur la coopération avec la Guinée-Bissau


Rue de Bissau, Guinée-Bissau

Rue de Bissau, Guinée-Bissau

Annonce faite à la veille d'une conférence internationale à Bruxelles pour attirer l'aide vers ce petit pays d'Afrique de l'Ouest. L'UE avait imposé ses mesures après des troubles en 2011.

Les présidents bissau-guinéen José Mario Vaz et sénégalais Macky Sall sont attendus mercredi à Bruxelles pour cette conférence organisée avec l'UE et l'ONU. Le pays, qui a promis un programme de réformes et de mesures de développement sur dix ans, espère recevoir en retour des promesses d'aide.

"L'UE reprend pleinement sa coopération avec la Guinée-Bissau", a indiqué le Conseil de l'UE, qui représente les Etats, dans un communiqué.

Les restrictions avaient été imposées en juillet 2011 en réaction à une mutinerie militaire en avril 2010, prélude à une période d'instabilité. Elles avaient déjà été mises en suspens par l'UE en juillet 2014 après des élections jugées "libres et crédibles" dans le pays en mai.

La Guinée-Bissau s'est dotée le 4 juillet 2014 d'un gouvernement dominé par le parti du président José Mario Vaz. Il s'agit de la dernière étape du retour de ce pays instable à la légalité institutionnelle, au terme d'une période de transition d'un peu plus de deux ans après un nouveau coup d'Etat.

"L'UE encourage la Guinée-Bissau à rester unie et à continuer ses efforts pour renforcer les institutions démocratiques et l'Etat de droit, réformer le secteur de la sécurité et combattre la corruption, l'impunité et le trafic de drogue", a indiqué le Conseil, rappelant que des discussions sont en cours avec le pays pour son inclusion dans le Fonds européen pour le développement.

La programmation de ces financements sera "finalisée dans les mois qui viennent", a promis le commissaire européen chargé du Développement, Neven Mimica.

Avec AFP

XS
SM
MD
LG