Liens d'accessibilité

Un officier de police égyptien tué par le groupe État islamique dans le Sinaï


Le drapeau egyptien sur le toit de la cour suprême au Caire, le 4 juillet 2013.

Le drapeau egyptien sur le toit de la cour suprême au Caire, le 4 juillet 2013.

Un colonel de la police égyptienne a été tué par balles dans le nord de la péninsule du Sinaï, a annoncé lundi le ministère de l'Intérieur, un assassinat revendiqué par le groupe jihadiste Etat islamique (EI).

La branche égyptienne de cette organisation islamiste radicale qui occupe une partie de l'Irak et de la Syrie mène une guérilla dans le nord du Sinaï, où elle a déjà tué des centaines de policiers et soldats depuis trois ans, selon les autorités égyptiennes.

Dans un communiqué, le ministère de l'Intérieur annonce le "martyre du colonel Ahmad Hassan Rachad, tué dimanche soir par les tirs d'un assaillant inconnu" à Al-Arich, le chef-lieu de la province du Nord-Sinaï, dans l'est de l'Egypte. Ce type d'assassinat ciblé survient très fréquemment à Al-Arich et ses environs, de même que les attentats à la bombe visant policiers et soldats.

La branche égyptienne de l'EI, qui se fait appeler Province du Sinaï, a revendiqué le meurtre du colonel sur les réseaux sociaux.

Avec AFP

XS
SM
MD
LG