Liens d'accessibilité

Libye: des pays occidentaux et arabes appellent à former "immédiatement" un gouvernement d'union


Le répresentant de l'ONU en Libye, Bernardino Leon, center, donne un point de presse, encadré de quelques parlementaires libyens à Rabat, Maroc, 18 septembre 2015..

Le répresentant de l'ONU en Libye, Bernardino Leon, center, donne un point de presse, encadré de quelques parlementaires libyens à Rabat, Maroc, 18 septembre 2015..

Plusieurs pays occidentaux et arabes ont appelé lundi les Libyens "à adopter immédiatement l'accord politique" proposé par l'ONU le 9 octobre et qui prévoit la mise en place d'un gouvernement d'union pour sortir du chaos dans le pays.

Les Etats-Unis, l'Union européenne et plusieurs de ses membres, l'Algérie, le Maroc, la Tunisie, les Émirats arabes unis, le Qatar, ainsi que la Turquie "appellent toutes les parties au dialogue politique libyen à adopter immédiatement l'accord politique négocié par le Représentant spécial des Nations unies", Bernardino Leon, selon un communiqué conjoint diffusé à Paris.

Les signataires se disent prêts à "travailler avec le gouvernement d'unité nationale, à sa demande, pour le soutenir dans sa lutte contre le terrorisme, notamment Daech (acronyme arabe de l'Etat islamique) et Ansar al-Charia".

"Nous exhortons tous les participants au dialogue à saisir cette chance de mettre un terme à l'instabilité en adoptant l'accord politique et en assurant sa pleine application, sans y introduire de nouvelles modifications", écrivent-ils encore.

Livrée aux milices depuis la chute du régime de Mouammar Khadafi en 2011, la Libye compte deux gouvernements se disputant le pouvoir et est le théâtre de combats entre les différents groupes armés sur le terrain.

Avec AFP

XS
SM
MD
LG