Liens d'accessibilité

Libye: au moins six morts dans un attentat à l'est de Tripoli


Au moins six civils ont été tués mardi dans un attentat à la voiture piégée contre un barrage routier des forces de sécurité à 120 km à l'est de la capitale libyenne Tripoli, a indiqué un responsable.

L'attaque, qui n'a pas été revendiquée dans l'immédiat, a visé un check-point de Msillata, près de Khoms, tenu par les forces dépendant du gouvernement de Tripoli non reconnu par la communauté internationale.

"L'explosion d'une voiture piégée a fait six morts et 14 blessés, tous des civils", a déclaré à l'AFP Safwan Bayou, commandant de l'unité de la sécurité de la route du littoral, qui relie l'est à l'ouest de la Libye.

Selon le photographe de l'AFP sur place, l'explosion a provoqué un cratère de quatre mètres de diamètre et trois mètres de profondeur et détruit une vingtaine de véhicules civils et militaires.

Safwan Bayou, dont l'unité dépend du ministère de la Défense du gouvernement non reconnu, a affirmé attendre une équipe d'experts de Tripoli pour mener l'enquête.

En proie au chaos depuis la chute du régime de Mouammar Kadhafi en 2011, la Libye est livrée aux milices et compte deux Parlements et deux gouvernements qui se disputent le pouvoir. L'un est basé à Tripoli et l'autre à Al-Bayda, ce dernier étant le seul reconnu par la communauté internationale.

Profitant du vide politique et de l'insécurité permanente, le groupe djihadiste Etat islamique (EI) s'est implanté en 2014 dans le pays où il a revendiqué plusieurs attentats.

Avec AFP

XS
SM
MD
LG