Liens d'accessibilité

Les dockers suspendent leur grève au port de Nouakchott


Des enfants jouent sur un conteneur à Nouakchott. 19 juin 2014.

Des enfants jouent sur un conteneur à Nouakchott. 19 juin 2014.

Des dockers mauritaniens, en grève depuis plus d'une semaine pour protester contre une réforme de leur activité, ont suspendu leur mouvement pour négocier avec les autorités mauritaniennes.

Une trentaine de dockers arrêtés le 7 novembre après des heurts avec la gendarmerie ont tous été libérés en milieu de semaine, a par ailleurs indiqué vendredi à l'AFP un porte-parole des grévistes, Sidna Ould Mohamed.

Le mouvement concerne une partie des dockers qui protestent contre le déchargement en ville des conteneurs, et non plus au port de Nouakchott, les privant selon eux d'une substantielle source de revenus.

"Les dockers ont repris jeudi le travail momentanément pour favoriser les négociations engagées par les syndicats avec l'Etat et le patronat", a affirmé M. Ould Mohamed.

"Les syndicats ont remis au ministère de l'Emploi les principales revendications des travailleurs (des dockers) qui les présentera aux employeurs", a indiqué à l'AFP le secrétaire général de la confédération générale des travailleurs de Mauritanie (CGTM), Mohamed Abdallahi qui a confirmé la suspension de la grève.

"Nous avons suggéré de continuer à décharger les conteneurs au port en attendant la mise en oeuvre d'une réforme accordant aux dockers des salaires permanents que le gouvernement étudie actuellement", a ajouté M. Abdallahi.

Le porte-parole du gouvernement, Mohamed Lemine Ould Cheikh, a affirmé jeudi soir au cours d'un point de presse que "les responsables portuaires s'acheminent vers l'octroi de salaires permanents aux dockers".

Avec AFP

Voir les commentaires

XS
SM
MD
LG