Liens d'accessibilité

Soudan: le Congrès américain dénonce les violences contre les civils


Le président Omar el-Béchir s'adresse à ses partisans à Khartoum (8 juin 2013)

Le président Omar el-Béchir s'adresse à ses partisans à Khartoum (8 juin 2013)

La Commission des droits de l'Homme du Congrès a passé à la loupe la politique des Etats-Unis au Soudan, lors d'une réunion, mercredi.

La Commission des droits de l'Homme du Congrès américain a sommé l’Etat soudanais d’arrêter les violences et exactions contre les civils. Le gouvernement de Khartoum, en butte à des rebellions dans la région du Darfour et dans deux Etats du sud, est accusé d'une longue série de violations des droits humains, y compris des allégations de tactique "de la terre brûlée» dans les villages de l'Etat du Nil Bleu.

Lors de leur dernière réunion, les parlementaires américains ont passé à la loupe la politique des Etats-Unis au Soudan, mais aussi examiné la meilleure façon de soulager les souffrances des civils.

Les témoignages devant la commission du Congrès ont relevé que cinq millions de personnes au Soudan ont maintenant besoin d'une assistance humanitaire. Les intervenants ont appelé le gouvernement de Khartoum et tous les groupes impliqués dans les conflits armés à assurer un accès sans entrave aux humanitaires afin qu’ils puissent fournir l’aide alimentaire et médicale aux civils.

Le Capitole, à Washington, DC

Le Capitole, à Washington, DC



Ken Isaacs, vice-président de l’organisation humanitaire la Bourse du Samaritain, s'est récemment rendu au Soudan. Il a déclaré que des dizaines de milliers de personnes traversent des moments difficiles.

Certains législateurs ont critiqué le président Barack Obama et le Département d'Etat pour avoir invité à Washington un haut responsable soudanais, Nafi al Nafi, impliqué dans le génocide au Darfour, pour des entretiens.

Le Département d'Etat a finalement retiré son invitation à la délégation soudanaise parce que la visite prévue était liée au respect par le Soudan des accords de paix avec le Soudan du Sud, des accords que Khartoum a maintenant violés, a dit un responsable lors de cette réunion au Congrès américain.
XS
SM
MD
LG