Liens d'accessibilité

Le parlement kenyan vote le retrait du pays de la CPI


Le président kenyan Uhuru Kenyatta (C) et William Ruto (2ème à G) célébrant winning the presidential election with supporters after the official result was released in Nairobi, March 9, 2013.

Le président kenyan Uhuru Kenyatta (C) et William Ruto (2ème à G) célébrant winning the presidential election with supporters after the official result was released in Nairobi, March 9, 2013.

Le chef de la majorité parlementaire, Aden Duale, assure que quitter la CPI va "redorer l'image du Kenya" et protéger les citoyens et la souveraineté du pays.

Le parlement kenyan a voté en faveur du retrait du pays de la juridiction de la Cour Pénale Internationale (CPI), où le président et le vice-président devront être jugés pour crimes contre l'humanité.

Le vote de ce jeudi fait suite à un débat très tendu qui a vu les députés de l'opposition sortir de l’hémicycle en signe de protestation.

Pour le chef de la majorité parlementaire, Aden Duale, quitter la CPI va "redorer l'image du Kenya" et protéger les citoyens et la souveraineté du pays.

Le président kenyan Uhuru Kenyatta et le vice-président William Ruto sont tous deux accusés d'avoir orchestré la violence post-électorale de 2007 au Kenya. Environ 1200 personnes avaient été tuées dans ces troubles.

Les deux hommes nient ces accusations et se sont engagés à coopérer avec le tribunal basé à La Haye aux Pays-Bas. La procédure engagée contre eux va se poursuivre, en dépit de ce vote du Parlement kenyan.

Le procès de Ruto est prévu la semaine prochaine.
XS
SM
MD
LG