Liens d'accessibilité

Nouveaux procès contre des policiers en Egypte


Des partisans du président égyptien Abdel Fattah al-Sissi donnant des fleurs aux policiers le 25 janvier 2016, lors de l'anniversaire du soulèvement populaire de 2011, sur la place Tahrir au Caire. (AP Photo/Amr Nabil)

Des partisans du président égyptien Abdel Fattah al-Sissi donnant des fleurs aux policiers le 25 janvier 2016, lors de l'anniversaire du soulèvement populaire de 2011, sur la place Tahrir au Caire. (AP Photo/Amr Nabil)

Neuf policiers égyptiens seront jugés pour avoir agressé en janvier deux médecins qui avaient refusé de falsifier un rapport médical.

L'affaire avait déclenché un tollé et des milliers de médecins avaient manifesté en février au siège de leur syndicat dans le centre du Caire, au moment où la police est régulièrement accusée de multiplier les exactions en toute impunité.

Le procès des neuf policiers s'ouvrira, ont annoncé deux responsables du parquet. Ils sont accusés d'"usage de la force" et "d'agression verbale" pour avoir notamment frappé les deux médecins le 28 janvier dans un hôpital public du nord du Caire, selon les mêmes sources.

Les abus policiers ont été l'un des facteurs ayant déclenché la révolte populaire qui a mis fin au régime de Hosni Moubarak début 2011, mais ces pratiques n’ont jamais cessé.

Abdel Fattah al-Sissi qui a destitué son prédécesseur le président islamiste Mohamed Morsi en 2013, est accusé par certaines organisations de défense des droits humains de diriger un régime répressif.

La police a également provoqué une levée de bouclier dans le milieu de la presse, en menant début mai un raid sans précédent contre le syndicat des journalistes pour arrêter deux reporters.

Un policier avait tué à la mi-avril un vendeur ambulant après une dispute concernant le prix d'un verre de thé. Il est actuellement jugé pour meurtre.

Début avril, un policier avait été condamné à la prison à vie -qui équivaut à 25 années de détention en Egypte- pour avoir tué par balle après une dispute un chauffeur qui lui livrait de la marchandise.

Avec Afp

XS
SM
MD
LG