Liens d'accessibilité

Un diplomate kenyan et l'ancienne présidente irlandaise nommés envoyés spéciaux de l'ONU pour El Nino


Le secrétaire général des Nations unies Ban Ki-moon

Le secrétaire général des Nations unies Ban Ki-moon

Le secrétaire général des Nations unies Ban Ki-moon a nommé vendredi l'ancienne présidente irlandaise Mary Robinson et le diplomate kenyan Macharia Kamau comme envoyés spéciaux pour le phénomène El Nino et le climat.

El Nino est un phénomène climatique affectant le régime des pluies et qui se traduit aussi bien par des sécheresses que par des inondations. Il survient tous les deux à sept ans.

Par exemple, l'ONU estime que quelque 400.000 personnes au Soudan auront besoin d'aide alimentaire en raison de la raréfaction des pluies dans ce pays due à El Nino.

L'ONU souligne dans un communiqué que ce phénomène a "provoqué des besoins massifs d'aide sur l'ensemble de la planète", notamment en Afrique de l'est, Afrique australe, Amérique centrale et Pacifique.

"Cette année, ajoute le communiqué, El Nino intervient dans un monde déjà gravement affecté par le changement climatique".

Les nouveaux envoyés spéciaux seront chargés "d'accroître la sensibilisation et de donner l'alerte", a expliqué M. Ban, cité dans le communiqué.

"Il est essentiel d'augmenter d'urgence l'ampleur de notre réponse humanitaire", a-t-il ajouté.

Mme Robinson, ancienne présidente irlandaise, a été également Haut commissaire de l'ONU aux droits de l'homme et envoyée spéciale de M. Ban pour le changement climatique.

Mr. Kamau est actuellement l'ambassadeur du Kenya auprès des Nations unies. Il avait notamment co-présidé le groupe de travail de l'Assemblée générale de l'ONU sur les objectifs du développement durable, parmi lesquels le lutte contre le changement climatique.

Avec AFP

XS
SM
MD
LG