Liens d'accessibilité

Des pluies torrentielles ont fait perdre la vie à au moins 20 Rwandais, notamment des enfants


La tragédie a eu lieu dans le district de Gakenke, Rwanda, le 8 mai 2016.

La tragédie a eu lieu dans le district de Gakenke, Rwanda, le 8 mai 2016.

Au moins 20 personnes, en majorité des enfants, sont morts dans la nuit de samedi à dimanche dans le nord du Rwanda dans des glissements de terrain provoqués par des pluies torrentielles.

"Jusqu'à maintenant, on compte au moins 20 morts dans des glissements de terrain qui ont enseveli des maisons d'habitation dans le district de Gakenke (nord)", a déclaré à l'AFP Frédéric Ntawukuriryayo, responsable de la communication du ministère rwandais en charge de la gestion des catastrophes naturelles.

Ces glissements de terrain, qui sont intervenus en pleine saison des pluies, ont surpris des familles habitant sur les flancs des collines et en contrebas. "La plupart des victimes sont des enfants" qui n'ont pas pu s'échapper à temps, a précisé le porte-parole.

"C'est une grande catastrophe", a-t-il souligné, précisant que les secours avaient tout de même réussi à secourir des survivants de la zone.

Entre janvier et avril, au moins 67 personnes ont péri dans le pays, selon ce porte-parole, dont 12 en l'espace d'une nuit dans des quartiers périphériques de la capitale Kigali. Plus de 1.500 maisons ont aussi été endommagées en raison de ces fortes pluies.

Le Rwanda, petit pays vallonné et très densément peuplé, est sujet à l'érosion et aux glissements de terrain. Ces dernières années, le gouvernement avait réussi à limiter le nombre d'accidents de ce type, notamment grâce à une politique de relocalisation des populations vivant dans des zones à risque.

Mais "cette année, les incidents et le nombre de victimes sont en augmentation", a relevé M. Ntawukuriryayo, pointant du doigt le phénomène climatique El Nino.

Avec AFP

XS
SM
MD
LG