Liens d'accessibilité

CAN 2015 : La dernière chance dans le groupe D


Yaya Touré, joueur ivoirien, lors d'un entrainement avant le match contre la Guinée au stade de Malabu à Malabo, 19 janvier 2015.

Yaya Touré, joueur ivoirien, lors d'un entrainement avant le match contre la Guinée au stade de Malabu à Malabo, 19 janvier 2015.

Ils sont tous ex-æquo dans cette poule mais seuls deux d’entre eux pourront avancer dans cette compétition.

Du coup, cela promet une troisième journée de folie, riche en polémiques et en folklore, ce mercredi.

Quatre équipes toutes victimes de l’histoire footballistique. D’un côté, le Mali et la Guinée, deux sélections nationales qui ont tout à prouver.

Une qualification pour l’une d’elles serait la grande surprise de cette poule, qui voyait la Côte d’Ivoire et le Cameroun l’emporter haut la main.

La Côte d’Ivoire et le Cameroun justement, deux équipes qui ont maintenant tout à perdre.

Avant la compétition, les experts parlaient des Eléphants ivoiriens en grands favoris, mais après les deux premiers matchs, la grande forme attendue ne fait plus l’unanimité.

L’effectif n’est que l’ombre de lui-même et l’absence de Gervinho, exclu pour avoir giflé un adversaire, se fait sentir. Un autre camerounais, Song ou encore le géant Yaya Touré ont commis des gestes similaires dans le passé.

Au-delà des joueurs, le sélectionneur Hervé Renard est certainement la personne qui a le plus à perdre. Le coach français est celui qui a mené la Zambie à la terre promise en 2012, mais aujourd’hui, il n’arrive pas à déployer cette magie que le peuple Ivoirien attendait de lui.

Que dire du Cameroun? « La sélection AVC », championne en distribution d’attaques cardiaques.

Après une phase de qualification époustouflante, les Lions indomptables arrivent essoufflés en compétition, contre des équipes qui n’auraient pas songé un instant à tutoyer le calibre des Camerounais.

Est-ce la faute du sélectionneur, avec son effectif qui laisse à désirer (#ouEstClintonNjie)?

Est-ce la faute d’Aboubakar ou de Moukandjo, deux joueurs qui ne comprennent pas le concept du « dribble de trop »?

Beaucoup de questions qui font de cette troisième journée assurément la plus palpitante du tournoi. L’affiche Côte d’Ivoire-Cameroun digne d’une finale de championnat promet de déchainer les passions de tous les fans de football.

Menée par Ibrahima Traore, la Guinée est probablement le véritable favori de cette fin de journée. Demi-finaliste des deux dernières éditions de la CAN, le Sily national est prêt à tout pour aller plus loin.

Le Mali devrait se tenir sur ses gardes tout en essayant de profiter de l’absence de Florentin Pogba.

XS
SM
MD
LG