Liens d'accessibilité

Claude Leroy à la VOA : "C'est une CAN très chouette!"


Claude Leroy, Bata, 16 janvier 2015

Claude Leroy, Bata, 16 janvier 2015

Après le succès historique du Congo face au Gabon (1-0), le sélectionneur des Diables rouges s'est confie à VOA Afrique. Le "sorcier blanc" s'attend à un dernier match difficile contre le Burkina Faso.

Comment avez-vous fêté cette première victoire du Congo en coupe d'Afrique des nations depuis 1974 ?

Claude Leroy : "Hier soir, lors du repas en commun, nous avons savouré cette première victoire depuis quarante et un ans du Congo en phase finale. Il fallait quand même bien fêter ça. Nous revenons de l'entrainement ce jeudi, nous avons recommencé à travailler."

Qu'est ce qui fait que la magie des éliminatoires opère encore lors de cette phase finale ?

Claude Leroy : "Cela fait un an que ça marche. On a, petit à petit, dégagé un cœur d'équipe. Il y a des joueurs de qualité mais surtout un formidable état d'esprit. On sait qu'on n'a pas de marge. On sait que, si on ne donne pas le maximum, on va au-devant des cruelles désillusions. Si on continue dans cet état d'esprit-là, on donnera du mal à tout le monde. Quoiqu'il arrive, cette aventure est déjà géniale !"

Que pensez-vous de votre prochain adversaire, le Burkina Faso, au bord du gouffre ?

Claude Leroy : "Ils ne sont pas au bord du gouffre. C'est une équipe solide même si elle n'a pas marqué en deux matches. Le Burkina est toujours solide et percutant avec Pitroipa et les frères Traoré, Bancé. Derrière, ils sont musclés et vont très haut dans les airs. Nous allons jouer comme on sait le faire, sans se prendre la tête. Si on me demande de jouer un match nul qualificatif, on peut tout de suite me limoger car je ne sais pas faire. Les joueurs doivent prendre du plaisir, sérieusement."

Vos conditions d’hébergement se sont-elles améliorées ?

Claude Leroy : "Cela va beaucoup mieux. Les gens se sont appliqués à nous aider. Ca a surtout été très compliqué dans les trois jours qui ont précédé notre match contre la Guinée équatoriale. Depuis que ce match est passé, tout est beaucoup plus simple."

Comment vivez-vous cette CAN en Guinée équatoriale organisée à la dernière minute ?

Claude Leroy : "C’est incroyable, c’est une CAN très chouette ! Je ne dis pas ça car nous avons de bons résultats. On voit du monde dans les stades, il y a de bonnes pelouses. On n’en parle pas assez mais il y a un très bon arbitrage. Sur les dix premiers matches, les arbitres ont été de qualité. C’est une coupe d’Afrique des nations qui a de la gueule ! De bons matches, serrés, des jeunes talents. C’est une belle compétition. "

Propos recueillis par Nicolas Pinault

XS
SM
MD
LG