Liens d'accessibilité

Six personnes inculpées pour l'agression raciste d'un jeune réfugié en Grande-Bretagne


Deux femmes musulmanes quittent Little Harwood Community Centre à Blackburn, en Angleterre.

Six nouvelles personnes, âgées de 15 à 22 ans, ont été inculpées suite à l'agression violente et considérée comme raciste d'un jeune réfugié dans le sud de Londres, a annoncé la police mardi.

Ces arrestations portent à treize le nombre de personnes poursuivies pour l'agression. Trois autres personnes arrêtées dans le cadre de l'enquête ont été relâchées sans poursuites.

Scotland Yard, qui a lancé un appel à témoin, estime qu'une vingtaine de personnes au total sont impliquées dans l'attaque.

L'agression s'est déroulée vendredi soir et a suscité des réactions horrifiées au Royaume-Uni. La jeune victime, un réfugié kurde d'Iran âgé de 17 ans, a été rouée de coups après avoir été pourchassée, selon Scotland Yard.

Il a été hospitalisé dans un état grave mais ses jours ne sont pas en danger, a ajouté la police, selon laquelle il souffre d'un traumatisme crânien et d'un caillot de sang au cerveau.

D'après les premiers éléments de l'enquête, plusieurs personnes se sont approchées du jeune Iranien alors qu'il attendait avec deux amis à un arrêt de bus dans le quartier de Croydon, dans le sud de Londres.

"Les suspects ont demandé à la victime d'où il venait et lorsqu'ils ont compris qu'il était demandeur d'asile, ils l'ont pourchassé et attaqué brutalement", le rouant de coups en particulier à la tête, a expliqué la police dans un communiqué.

"Un certain nombre de personnes se sont portées à l'aide de la victime alors qu'elle gisait inconsciente au sol", a ajouté la police, précisant que le groupe d'agresseurs s'était alors éloigné en direction d'un pub.

Les deux amis de la victime ont réussi à prendre la fuite et ne souffrent que de blessures mineures selon la police.

Avec AFP

Facebook Forum

XS
SM
MD
LG