Liens d'accessibilité

Africains d'Europe : Aubameyang retrouve son trône


Pierre-Emerick Aubameyang de Dortmund à la fin d'un match de la Bundesliga à Cologne, en Allemagne, le samedi 10 décembre 2016.

Pierre-Emerick Aubameyang de Dortmund à la fin d'un match de la Bundesliga à Cologne, en Allemagne, le samedi 10 décembre 2016.

L'attaquant gabonais Pierre-Emerick Aubameyang a repris sa place en tête du classement des buteurs de Bundesliga après le carton de Dortmund contre Leverkusen (6-2), tandis que l'Algérien Riyad Mahrez a enfin marqué un but dans le jeu en Premier League avec Leicester.

ALLEMAGNE

Avec son doublé contre Leverkusen (6-2), "Aubam" compte désormais 21 buts en 23 journées, deux de mieux que son rival du Bayern Munich Robert Lewandowski, qui n'a pas marqué ce week-end et reste bloqué à 19 buts. Mais le Gabonais pourrait ne pas recevoir que des félicitations pour ce match: il est apparu sur la pelouse avec un logo de son équipementier personnel Nike sculpté dans la chevelure, alors que le fournisseur officiel de Dortmund est la marque Puma. Le club n'a pas commenté pour l'instant.

A tout juste 22 ans, le Guinéen Naby Keita s'affirme semaine après semaine comme le métronome du milieu de terrain de Leipzig, deuxième du championnat d'Allemagne, et même un peu plus. Malgré le match nul concédé à Augsbourg (2-2) samedi, Keita a fait la passe décisive sur le premier but de Timo Werner, une ouverture en profondeur dans l'axe.

Sous les couleurs de Schalke 04, l'Algérien Nabil Bentaleb a égalisé samedi sur penalty contre Mönchengladbach (1-1). Son équipe a ensuite cédé et encaissé trois buts, pour une défaite 4-2 à l'arrivée.

ANGLETERRE

Cela été long mais la beauté du but de Mahrez vaut bien les quelques mois d'attente. Sur une action de classe internationale, où il a fait sa "spéciale" à deux reprises (feinte de frappe suivie d'un crochet côté opposé) avant d'enchaîner une frappe du droit, le Ballon d'Or africain a enfin marqué un but dans le jeu en Premier League avec Leicester (3-1 contre Hull) cette saison, après avoir inscrit auparavant trois penalties, dont le dernier remontait à novembre dernier.

Toujours dans la course au maintien, l'Ivoirien Wilfried Zaha a permis à Crystal Palace d'enregistrer un deuxième succès consécutif contre West Bromwich (2-0), en inscrivant le premier but à la suite d'un bel enchaînement dans la surface.

ITALIE

C'est la grande énigme du week-end en Italie. Pourquoi Luciano Spalletti a-t-il laissé son ailier égyptien Mohamed Salah sur le banc pour affronter Naples ? Finalement entré en jeu à la 52e minute, alors que la Roma était menée 2-0, Salah a immédiatement créé du danger et de l'incertitude dans la défense de Naples. A la 85e minute, il aurait pu égaliser mais son tir a été repoussé par le poteau.

En face, Kalidou Koulibaly a réussi une prestation remarquable. Impitoyable dans les duels, le défenseur sénégalais a éteint Edin Dzeko. Il a aussi montré à quel point il était habile dans la relance et important dans la construction du jeu de Naples. A ses côtés, le latéral gauche algérien Faouzi Ghoulam a été prudent car en première période, il avait face à lui Perotti, le Romain le plus inspiré samedi.

FRANCE

Sur une action litigieuse mais décisive pour la course au titre, le latéral ivoirien du Paris SG Serge Aurier a provoqué dans les derniers instants du match contre Nancy (1-0) le penalty de la victoire, transformé par Edinson Cavani.

Les champions d'Afrique avec le Cameroun Karl Toko-Ekambi et Benjamin Moukandjo ont connu des fortunes diverses avec leurs clubs respectifs: l'Angevin a ouvert le score lors de la victoire de son équipe sur la pelouse de Caen (3-2), tandis que le Lorientais n'a pu que réduire la marque lors du naufrage à domicile contre Marseille (4-1).

ESPAGNE

L'Algérien Aïssa Mandi peut concurrencer son coéquipier en sélection Riyad Mahrez sur la note artistique de son but. Le défenseur du Betis a inscrit le but du 1-1 contre la Real Sociedad d'une volée acrobatique inspirée sur corner. Insuffisant toutefois pour éviter la défaite 3-2.

Le buteur congolais de Villarreal Cédric Bakambu, qui a participé activement au succès contre l'Espanyol (2-0) en se procurant plusieurs occasions intéressantes, pensait avoir vu ses efforts récompensés d'un but en fin de match. Mais son tir qui a ricoché sur le poteau avant d'être dévié dans ses buts par le gardien Diego Lopez a été comptabilisé comme un but contre son camp.

Avec AFP

Votre avis

Voir les commentaires

XS
SM
MD
LG