Liens d'accessibilité

Vaste opération de police à Bujumbura après la mort de deux policiers


Avant l'enterrement, des amis et proches rendent un dernier hommage à Patrick Ndikumana, tué par la police dans le quartier de Jabe, le 3 juillet 2015

Avant l'enterrement, des amis et proches rendent un dernier hommage à Patrick Ndikumana, tué par la police dans le quartier de Jabe, le 3 juillet 2015

Les forces de l'ordre ont bouclé le quartier de Jabe, à environ 3km au nord du centre-ville, à la recherche des auteurs de la mort de deux policiers dans la nuit de dimanche à lundi.

Selon des témoins, ce quartier a été le théâtre d’un échange des tirs nourris qui s’est soldé par la mort de deux policiers, selon la police.

Selon des habitants, de très nombreux policiers procédaient à des fouilles dans certaines maisons, à la recherche d'armes lundi.

"Une opération de fouille/perquisition est en cours à Jabe", après des attaques contre des policiers dans le quartier durant la nuit, a confirmé le porte-parole adjoint de la police Pierre Nkurikiye à l'AFP.

"Des criminels armés non identifiés ont lancé huit grenades (dans Bujumbura, dimanche soir), dont quatre à Jabe, trois à Cibitoke (5 km au nord) et une à Nyakabiga", quartier voisin de Jabe, a-t-il précisé, assurant que les tirs entendus durant plusieurs heures dans la nuit de dimanche à lundi "n'étaient pas des affrontements".

"A chaque fois qu'ils lançaient des grenades, ils tiraient", a-t-il expliqué. A Jabe, deux policiers ont été blessés, une voiture incendiée et un véhicule anti-incendie attaqué à la grenade alors qu'il intervenait pour éteindre le feu. Un habitant de Jabe a fait état de deux policiers tués, sans qu'il soit possible de le vérifier de source indépendante.

Avec AFP

XS
SM
MD
LG