Liens d'accessibilité

Tragédie dans l’Oklahoma : une tornade fait 51 morts


Les opérations de sauvetage se poursuivaient tard dans la nuit de lundi dans la ville de Moore (banlieue d’Oklahoma City) où l’on a aussi enregistré au moins 120 blessés et d’importants dégâts matériels.

Les operations de sauvetage se poursuivent dans la ville de Moore, dans la banlieue d’Oklahoma City, pour rechercher des survivants d’une tornade meurtrière, qui a causé des dégâts considérables, lundi apres-midi. Des enfants se trouvent parmi les victimes.

Cette puissante tornade, qui a détruit deux écoles et des quartiers entiers, était accompagnée de vents allant jusqu’à 320 km/h.

Selon le Bureau du Médecin légiste de l'Oklahoma, le bilan, qui était lundi soir de 51 morts au moins, pourrait s’alourdir à mesure que les secouristes atteignent les zones les plus touchées.



La tornade, qui s’est abattue dans un rayon de plus d'un kilomètre, a fait aussi 120 blessés. Les reportages à la télévision montraient des maisons totalement détruites sur des dizaines d'hectares, des amas de voitures endommagées et des personnes errant au milieu des débris.

Une autre tornade avait fait deux morts, dimanche, dans deux localités situées à l’est et au sud d’Oklahoma City.

De tels phénomènes météorologiques violents, quoique familiers dans certaines régions du sud et du Midwest des Etats-Unis, demeurent imprévisibles. En tout cas, personne ne peut prédire, avec exactitude, l’endroit où une tornade va toucher terre, explique Rick Smith, du Service national de météorologie des Etats-Unis. Les prévisionnistes font de leur mieux, dit-il, pour avertir la population.

La même banlieue d'Oklahoma City avait été durement touchée par une tornade en 1999. Il y avait eu alors les vents les plus forts jamais enregistrés à proximité de la surface de la Terre.

(à g.) Moore après la tornade du 4 mai 1999 et (à dr.) une image de la ville le 20 mai 2013

(à g.) Moore après la tornade du 4 mai 1999 et (à dr.) une image de la ville le 20 mai 2013



Dans une conférence de presse, lundi, la gouverneure de l’Etat, Mary Fallin, a déclaré avoir « le cœur brisé » pour les parents qui s'interrogent sur le sort de leurs enfants. Elle a promis de «ne ménager aucun effort et d’utiliser toutes les ressources disponibles pour aider la collectivité à se remettre de la catastrophe.»

Mme Fallin s’est entretenue avec le président Barack Obama, qui a demandé à l'Agence fédérale de gestion des urgences (FEMA) de fournir toute assistance nécessaire à l’Etat d’Oklahoma.
XS
SM
MD
LG