Liens d'accessibilité

Une nageuse réfugiée syrienne promue ambassadrice de bonne volonté de l'ONU

  • VOA Afrique

La réfugiée syrienne Yusra Mardini, 18 ans, participante aux Jeux Olympiques de Rio, 1er août 2016 (Reuters/ Michael Dalder)

La nageuse olympique syrienne Yusra Mardini, qui a fui la Syrie en traversant la Méditerranée en bateau et à la nage, a été nommée ambassadrice de bonne volonté par le HCR.

Yusra Mardini "est devenue une voix puissante pour les déplacés dans le monde et un exemple fort de leur résilience et leur détermination à reconstruire leur vie et à apporter leur contribution aux communautés qui les accueillent", a dit le HCR dans un communiqué.

La jeune fille aujourd'hui âgée de 19 ans avait fui la guerre qui ravage son pays en 2015, avec sa soeur. Mais le canot pneumatique chargé de réfugiés qui devait les conduire sur l'île grecque de Lesbos était tombé en panne. Yusra et sa soeur avaient alors nagé pendant des heures en tirant l'embarcation avec une corde.

La jeune athlète, qui s'est installée en Allemagne, a ensuite fait partie de la première délégation de réfugiés qui ont participé aux Jeux Olympiques de Rio l'an dernier.

Avec AFP

Facebook Forum

XS
SM
MD
LG