Liens d'accessibilité

Somalie : le drapeau des shebab flotte dans les quartiers abandonnés par l'Amison


Une attaque des miliciens shebab en Somalie (AP, archives)

Une attaque des miliciens shebab en Somalie (AP, archives)

Scène de désolation dans plusieurs secteurs suite au retrait de la force de l’Union africaine, survenu après l’attaque la plus meurtrière perpétrée par la milice islamiste.

Le drapeau des shebab flotte désormais dans certaines localités somaliennes, dont celle de Qoryoley, à 80 kilomètres au sud-ouest de la capitale, Mogadiscio.

Avec Awdhegele, Qoryoley est l’un des quartiers de la région méridionale de Basse-Shabelle d’où les Casques verts se sont retirés.

Les habitants affirment que les miliciens shebab sont entrés dans la ville.

Le préfet du département d'Awdhegele, Mohamed Aweys, a lui-même affirmé avoir quitté la ville, rapporte l’Agence France Presse (AFP).

Les Casques verts sont depuis un certain temps la cible des shebab qui revendiquent dans une vidéo montrant plusieurs cadavres, avoir tué la semaine dernière près de 80 soldats de la force africaine.

"L'ennemi fuit la région (...) c'est le début de la chute des envahisseurs chrétiens", a déclaré le commandant shebab, Mohamed Abu-Abdallah à l’AFP.

Chassés de la plupart de leurs bastions du centre et du sud de la Somalie, les shebab multiplient désormais les opérations de guérilla contre les institutions somaliennes et l'Amisom, qui compte 22.000 hommes.

XS
SM
MD
LG