Liens d'accessibilité

Le chef du Pentagone en visite au Moyen-Orient


Leon Panetta (à g.) accompagne le ministre israélien de la Défense Ehud Barak dans une cérémonie à Tel Aviv, le 3 octobre 2011

Leon Panetta (à g.) accompagne le ministre israélien de la Défense Ehud Barak dans une cérémonie à Tel Aviv, le 3 octobre 2011

Leon Panetta a critiqué, lundi, la décision du Congrès des Etats-Unis de suspendre une aide destinée à l'Autorité palestinienne.

La visite en Egypte de Leon Panetta entre dans le cadre d’une tournée au Moyen-Orient, où il a déjà eu des entretiens en Israël et en Cisjordanie.

Dans l’une de ses déclarations ayant fait la une des agences de presse, le secrétaire américain à la Défense a critiqué la décision du Congrès des Etats-Unis de suspendre une aide de 200 millions de dollars destinée au financement de projets de développement dans les territoires palestiniens.

Pour Leon Panetta, cette mesure inopportune intervient à un moment critique dans la région du Moyen- Orient. Prenant la parole lundi dans une conférence de presse conjointe avec son homologue israélien Ehud Barak, M. Panetta a déclaré : « ce n’est pas le moment de retenir ces fonds, alors que les autorités américaines exhortent les Palestiniens et les Israéliens à négocier un accord de paix. »

Le Capitole, Washington, DC

Le Capitole, Washington, DC

L’administration Obama a eu des discussions soutenues avec certains membres importants du Congrès qui bloquent la livraison de cette aide, indique-t-on au Département d’Etat. Côté palestinien, cette décision est jugée contreproductive et ne devrait pas empêcher la Palestine de poursuivre un statut de membre à part entière à l’ONU.

Le chef du Pentagone s’est entretenu, séparément, lundi, avec le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu et le ministre de la Défense Ehud Barack. Il a aussi rencontré le président palestinien Mahmoud Abbas et le Premier ministre Salam Fayyad. Leon Panetta doit se rendre en Egypte aujourd’hui.

XS
SM
MD
LG