Liens d'accessibilité

New York : la Fashion Week se met à la page


Créations de Karl Lagerfeld dans le cadre de sa collection Printemps/Eté 2016 pour la maison Chanel au Grand Palais à Paris, le 26 janvier 2016. (Photo Reuters)

Créations de Karl Lagerfeld dans le cadre de sa collection Printemps/Eté 2016 pour la maison Chanel au Grand Palais à Paris, le 26 janvier 2016. (Photo Reuters)

La Fashion Week s'ouvre jeudi, avec une question qui la hante désormais : comment rester pertinente dans un monde où les réseaux sociaux sont omniprésents et où les clients veulent tout, tout de suite.

Traditionnellement, les designers ont toujours présenté leur collection avec six mois d'avance: la semaine de la mode qui s'ouvre jeudi présente ainsi les collections automne hiver 2016-2017 à un public trié sur le volet. Ces collections ne seront en vente que dans quelques mois.

Mais à l'heure des réseaux sociaux, la patience n'est plus de mise. Plusieurs marques ont récemment fait savoir qu'elles présenteraient des collections de saison, et non plus décalées, immédiatement disponibles à l'achat.

La designer Rebecca Minkoff va ainsi présenter dimanche sa collection printemps-été 2016. "Tout ce que vous verrez sur le podium sera disponible immédiatement ou au maximum dans les 60 jours", a-t-elle expliqué dans une vidéo sur YouTube. "L'image ne s'usera pas, vous n'en aurez pas marre de cette veste que vous voyez sur tous les comptes Instagram et les sites internet". Et vous achèterez "le vrai produit, pas une copie faite avant même que j'ai pu le faire moi-même".

Le créateur Tom Ford fera de même en septembre prochain et ne présente rien en février.

A Londres, le groupe de luxe Burberry a aussi annoncé qu'il allait, à partir de septembre prochain, mettre ses nouvelles collections en vente immédiatement, après deux défilés qui ne différencieront plus les saisons.

Avec Afp

XS
SM
MD
LG