Liens d'accessibilité

Le naira, à nouveau flottant, chute face au dollar au Nigeria


Dans un bureau de change à Lagos, Nigeria, le 20 octobre 2015.

Dans un bureau de change à Lagos, Nigeria, le 20 octobre 2015.

Le naira a plongé lundi de près de 30% face au dollar, après la décision du gouvernement nigérian de laisser flotter la devise après des mois de taux fixe.

"Les échanges ont démarré ce matin. L'ensemble des 24 banques commerciales y participent. L'offre est de 249 à 265 nairas pour un dollar", a indiqué à l'AFP un courtier du marché des changes.

A 10H00 GMT, le naira était à 262.50 pour un dollar, contre 197-199 la semaine passée avant la décision de laisser flotter la devise.

Selon les experts, le naira devrait se stabiliser à 250 pour un dollar - contre 350 au marché noir.

La chute des cours mondiaux du pétrole, qui compte pour environ 70% des revenus de l'Etat et 90% des réserves de devises étrangères du Nigeria, a plongé la première économie d'Afrique dans une crise économique et financière sans précédent.

Dans un pays dépendant très largement des exportations, les devises étrangères se sont mises à manquer, entraînant une chute du naira au marché noir. Mais les autorités avaient décidé, depuis mars 2015, de maintenir le taux de change officiel à 197-199 nairas pour un dollar, le président, Muhammadu Buhari, considérant jusqu'ici qu'une dévaluation "tuerait" le naira.

Le gouverneur de la Banque Centrale, Godwin Emefiele, a finalement annoncé la semaine dernière avoir l'intention d'autoriser, à partir de lundi, la dévaluation du naira, avec un taux de change "purement dicté par le marché".

Une mesure applaudie par de nombreux experts estimant qu'elle va attirer des investissements étrangers dont le pays a grandement besoin.

Avec AFP

XS
SM
MD
LG