Liens d'accessibilité

Manifestation record de plus de 240.000 personnes contre le gouvernement à Varsovie


Plusieurs dizaines de milliers de personnes ont manifesté samedi dans le centre de Varsovie pour "préserver la place de la Pologne en Europe" à Varsovie, Pologne, 7 mai 2016.

Plusieurs dizaines de milliers de personnes ont manifesté samedi dans le centre de Varsovie pour "préserver la place de la Pologne en Europe" à Varsovie, Pologne, 7 mai 2016.

Plusieurs dizaines de milliers de personnes ont manifesté samedi dans le centre de Varsovie pour "préserver la place de la Pologne en Europe", menacée, selon elle, par la politique des conservateurs au pouvoir

Il s'agit de l'une des plus importantes manifestations en Pologne depuis la chute du communisme en 1989.

Organisée à l'apppel de Comité de la Défense de la démocratie, KOD, initiative civique, la manifestation pourrait être une des plus importantes des dernières années.

Elle a rassemblé la majorité des partis d'opposition parlementaire dont la Plateforme civique (PO, libéral), Nowoczesna (libéral) et le parti paysan PSL, ou extra-parlementaire comme le parti social-démocrate SLD ou les Verts, sous le mot d'ordre "Nous sommes et restererons en Europe".

Réunis devant le siège du gouvernement, les manifestants brandissaient des drapeaux nationaux blanc et rouge et des drapeaux européens ainsi que des bannières avec des slogans pro-européens. Avant le début de la marche qui devait les mener devant le palais présidentiel, ils ont chanté l'hymne national et scandé "Nous défenderons la démocratie et la Constitution".

"Nous sommes ici, car nous voulons nous battre pour la liberté en Pologne, pour la démocratie", a déclaré avant la marche l'ancien président Bronislaw Komorowski.

Une deuxième manifestation organisée par le mouvement nationaliste a réuni quelque 2.500 personnes, selon la mairie de Varsovie, protestant contre la présence de la Pologne dans l'UE et "le dictat de Bruxelles".

Les deux marches ont coincidé avec la traditionnelle "parade Schuman" organisée à l'occasion de la Journée de l'Europe.

Les parcours des trois manifestations étaient proches, mais ne devaient pas se croiser.


Avec AFP

XS
SM
MD
LG