Liens d'accessibilité

Les réglementations de vente de tabac peu respectées au Togo


Des paquets de cigarette togolais, le 27 juin 2014. (VOA/Kayi Lawson)

Des paquets de cigarette togolais, le 27 juin 2014. (VOA/Kayi Lawson)

Le 30 décembre 2010, l’assemblée nationale togolaise a voté une loi pour contrôler le secteur du tabac dans le pays.

Plus de 6 ans après, des lignes ont bougé mais pas à la hauteur des attentes. Pour Fabrice Ebeh, directeur exécutif de l’alliance nationale des consommateurs et de l’environnement, "on ne voit plus des panneaux géants ou des logos du tabac, mais par contre, pour la réglementation, il y a des prblèmes car elle n'est pas respectée".

Fabrice Ebeh, directeur exécutif de l’alliance nationale des consommateurs et de l’environnement, à Lomé, Togo, le 20 février 2017. (VOA/Kayi Lawson)

Fabrice Ebeh, directeur exécutif de l’alliance nationale des consommateurs et de l’environnement, à Lomé, Togo, le 20 février 2017. (VOA/Kayi Lawson)

L’autre problème est le non-respect des dispositions fiscales en matière de tabac, soulève l’association togolaise de consommateurs.

Selon Bénéti Gagalo, vice-président de l’ATC, "le problème du tabac a de nombreuses conséquences socio-économique et il y a un manque à gagner pour l'État".

Depuis le 1er septembre 2014, les emballages de cigarettes qui circulent au Togo, portent des informations sanitaires. En plus d’informer la population sur les dangers que représentent la consommation de tabac, c’est également une stratégie pour lutter contre la contrebande.

"Nous avons 'vente uniquement autorisée au Togo' pour contrer la contrebande", explique le docteur vinyo Kumako, coordinateur du programme anti-tabac.

Même si le souhait de la société civile est d’interdire l’importation du tabac au Togo, compte tenu de ses conséquences néfastes, le professeur Toulassi Kodjo Akapaka, indique que cela ne peut se faire car contraire aux règles du commerce et de l’intégration.

"Il est interdit d'interdire le commerce, il y a des clauses qui favorisent la libre-circulation, déclare-t-il, donc il faut mieux prévenir!"

L’interdiction de fumer dans les lieux publics peine à être respectée. Il est très fréquent de croiser des personnes en train de fumer dans la rue.

Kayi Lawson, correspondante à Lomé

XS
SM
MD
LG