Liens d'accessibilité

Les 100 premiers jours du président burkinabé Roch Kaboré passés à la loupe


Roch Kaboré et Idriss Deby, Ouagadougou, Burkina Faso, 21 janvier 2016.

Roch Kaboré et Idriss Deby, Ouagadougou, Burkina Faso, 21 janvier 2016.

À Ouagadougou, les Burkinabés regardent les faits et gestes de leur président. Voici leurs premières impressions.

Les burkinabés ont un avis mitigé sur l’action du président Roch Kaboré.

Le think-tank ''Burkina International'' vient de livrer les résultats d'un sondage national sur les 100 premiers jours de gouvernance du président burkinabé.

Cette organisation emboite le pas à d’autres qui se sont exprimé à ce sujet cette semaine.

Notre correspondant Issa Napon est sur place, à Ouagadougou, pour nous donner les détails.

"Il y a des questions liés aux priorités des Burkinabé et on voit que la santé vient en tête, analyse le président du think-tank "Burkina International", sur le recrutement des enseignants, la gratuité des soins, ils ont fortement apprécié ces différentes mesures".

En revanche, ces mesures ont été critiquées par certains membres de la société civile comme le mouvement M21 : "On ne peut pas former quelqu'un en six mois pour aller enseigner à des enfants avec un salaire tout à fait précaire".

XS
SM
MD
LG