Liens d'accessibilité

Internet partiellement rétabli à Libreville après cinq jours de coupure totale au Gabon


La police gabonaise patrouille dans les rues après les manifestations post-électorales à Libreville, Gabon, 1 septembre 2016.

La police gabonaise patrouille dans les rues après les manifestations post-électorales à Libreville, Gabon, 1 septembre 2016.

Internet a été partiellement rétabli lundi matin à Libreville, après une coupure totale de cinq jours depuis l'annonce de la réélection contestée du président Ali Bongo Ondimba.

Les réseaux sociaux restaient cependant inaccesibles lundi matin, ont constaté des journalistes de l'AFP.

La proclamation des résultats officiels provisoires mercredi après-midi, donnant le président sortant vainqueur, avait été suivie d'émeutes et de pillages dans la capitale et dans plusieurs villes de province, son rival, Jean Ping se disant gagnant du scrutin à un tour tenu le 27 août.

Dans la soirée, internet avait été totalement coupé.

Aucun explication officielle n'a été fournie sur les raisons de cette coupure, ni par des opérateurs téléphoniques, ni par les autorités.

Avec AFP

XS
SM
MD
LG