Liens d'accessibilité

Forte secousse sismique ressentie dans le centre de l'Italie


Un homme se tient dans le froid dans le camp pour personnes déplacées à Forcella dans la province de Macerata, Italie, 29 octobre 1997.

Un homme se tient dans le froid dans le camp pour personnes déplacées à Forcella dans la province de Macerata, Italie, 29 octobre 1997.

Un séisme séisme de magnitude 5,4 détecté près de Visso a secoué le centre de l'Italie, indique l'Institut géologique américain.

Une forte secousse a été ressentie dans le centre de l'Italie mercredi vers 19H10 (17H10 GMT), y compris à Rome, mais les informations sur d'éventuels dégâts n'étaient pas disponibles dans l'immédiat.

La secousse de magnitude 5,4 a été enregistrée à 9 km de profondeur dans la zone de Macerata, dans les Marches (centre), selon l'Institut national de géophysique et de volcanologie (INGV). L'Institut géologique américain a annoncé de son côté un séisme de magnitude 5,4 détecté près de Visso, dans la province de Macerata.

Cette zone est très proche de la région d'Amatrice, qui avait été dévastée le 24 août par un violent séisme ayant fait près de 300 morts et de L'Aquila où un puissant séisme avait fait plus de 300 morts en 2009.

"Les localités les plus proches de l'épicentre sont Castel Sant'Angelo sul Nera, Visso, Ussita et Preci", a annoncé dans un communiqué la protection civile en précisant vérifier les éventuels dégâts aux personnes ou aux bâtiments.

"Il n'y a plus de courant. Il y a sûrement des écroulements, c'est vraiment dur. En plus, c'est le déluge", a déclaré a SkyTg24 Mauro Falcucci, maire de Castel Sant'Angelo sul Nera, commune de 300 habitants située à 17 km au nord-ouest d'Arquata del Tronto, l'une des localités les plus touchées lors du tremblement de terre du 24 août.

A Visso, le maire, Giuliano Pazzaglini a en revanche déclaré à la télévision que les lignes téléphoniques avaient été rétablies dans sa commune. La télévision a cependant diffusé des images gravats devant une église de la commune.

La secousse a été aussi ressentie dans les villes de Pescara, L'Aquila et Ancône, où de nombreuses personnes sont sorties de leurs maisons.

A Rome, elle a été ressentie dans les bâtiments où les lustres, les fenêtres et les portes ont vibré.

Avec AFP

XS
SM
MD
LG