Liens d'accessibilité

Un dirigeant des Frères musulmans tué par les autorités en Egypte


Mohamed Morsi et le général Abdel Fattah al-Sisi, alors nouveau chef de l'armée. (Archives)

Mohamed Morsi et le général Abdel Fattah al-Sisi, alors nouveau chef de l'armée. (Archives)

Le ministère de l'Intérieur égyptien a annoncé mardi avoir tué  dans une fusillade un dirigeant de l'organisation des Frères musulmans présenté comme responsable de son "aile armée" ainsi qu'un autre membre du groupe.

Mohamed Kamal, membre du Bureau exécutif des Frères musulmans, et Yasser Shehata, autre figure de premier rang, ont été tués. Les autorités précisent avoir lancé une opération dans un appartement du quartier de Bassatine, au Caire, après avoir appris qu'il servait de repaire aux dirigeants du groupe.

Mohamed Kamal, âgé de 61 ans, a été porté disparu lundi après-midi, a annoncé le groupe sur son compte de messagerie cryptée Telegram. Il avait été condamné par contumace à la prison à vie, précise le ministère dans un communiqué.

Yasser Shehata avait lui été condamné par contumace à dix ans de prison pour avoir "attaqué un citoyen et l'avoir retenu de force au siège du Parti Liberté et Justice", aile politique de l'organisation, a poursuivi le ministère.

Depuis le renversement en juillet 2013 du président Mohammed Morsi, issu des Frères musulmans, le mouvement a été classé parmi les organisations terroristes et ses membres ont arrêtés et jugés en masse par le gouvernement d'Abdel Fattah al-Sissi.

Avec Reuters

XS
SM
MD
LG