Liens d'accessibilité

Derby de Tunis: des policiers et des supporters blessés dans des violences

  • VOA Afrique

Des policiers et des supporters tunisiens ont été blessés dimanche dans des violences pendant le derby de Tunis entre le Club africain et l'Espérance sportive de Tunis, ont indiqué des médias et le ministère de l'Intérieur.

Les troubles ont opposé des supporters du CA à la police, qui a fait usage de gaz lacrymogène.

"Plus de 10 officiers et agents de sécurité ont été blessés dans les violences pendant le derby" au stade olympique de Radès, dans la banlieue sud de Tunis, qui s'est soldé par la victoire 2-0 de l'EST, a indiqué le ministère de l'Intérieur dans un communiqué.

"Un groupe de personnes soupçonnées d'être impliquées dans les actes de violences ont été arrêtées", a-t-il ajouté sans plus de détails.

Des médias tunisiens ont aussi fait état de supporters blessés.

Le président du CA, Slim Riahi, a assuré qu'il y avait eu des "provocations" de la part de responsables sécuritaires n'ayant pas fait, selon lui, preuve d'"impartialité" pendant le match.

"C'est un scandale", a-t-il lancé sur la radio privée Mosaïque FM.

Le porte-parole du ministère de l'Intérieur, Yasser Mesbah, a riposté sur les mêmes ondes que "des agents avaient été visés" par les violences, démentant toute provocation.

"Nous avons un problème de moeurs et de mentalité", a de son côté déploré la ministre de la Jeunesse et des Sports Majdouline Cherni sur la radio privée Shems FM, en allusion à plusieurs épisodes violents liés au football ces derniers mois en Tunisie.

Son ministère a publié des photos du stade de Radès après les troubles, montrant des sièges arrachés et le terrain jonché de bouteilles d'eau.

Avec AFP

Facebook Forum

XS
SM
MD
LG