Liens d'accessibilité

Démantèlement d'un trafic de volailles avariées au Burkina Faso


Un vendeur kényan vend des poulets sur le marché de Nairobi, Kenya, le 19 octobre 2005. (Photo d'illustration).

Un vendeur kényan vend des poulets sur le marché de Nairobi, Kenya, le 19 octobre 2005. (Photo d'illustration).

Une trentaine de tonnes de volailles avariées saisies par les forces de sécurité burkinabè a permis de démanteler un système illicite d’importation et de commerce d’aliments impropres à la consommation.

La police nationale burkinabè a mis à nu un important dispositif de trafic de poulets congelés destinés au marché burkinabé en violation des lois en la matière.

Des détails avec notre correspondant à Ouagadougou Issa Napon.

Boukari Tapsoba, secrétaire en charge de suivi des plaintes et réclamation section Kadiogo. (VOA/Issa Napon)

Boukari Tapsoba, secrétaire en charge de suivi des plaintes et réclamation section Kadiogo. (VOA/Issa Napon)

"Nous sommes découragés par le fait que ces commerçants, malgré l’interdiction, continuent à braver l’autorité pour envoyer ces produits douteux. Je vois ça comme un défi que ces commerçants lancent à l’autorité, malgré l’interdiction d’importer cette viande. Mais nous envisageons, chose que nous avons déjà l’habitude de faire, des sensibilisations dans chaque grand marché pour que le consommateur lui-même puisse identifier un mauvais produit", a confié Boukari Tapsoba, secrétaire en charge de suivi des plaintes et réclamation section Kadiogo​, à VOA Afrique.

XS
SM
MD
LG