Liens d'accessibilité

Burundi : l'opposition rejette les conclusions de la commission nationale pour le dialogue inter-burundais


Le président burundais Pierre Nkurunziza rencontre les représentants du Conseil de sécurité de l'ONU, le 22 janvier 2016.

L'Alliance Démocratique pour le changement (ADC-IKIBIRI) a dénoncé le rapport rendu public mercredi par la commission nationale pour le dialogue inter-burundais. Dans ses conclusions, la commission recommende l'amendement de la Constitution sur la limite des mandats présidentiels et du mandat de sénateur à vie dont bénéficient les anciens chefs de l'Etat.

Léonce Ngendakumana, l'une des figures de l'opposition burundaise encore à Bujumbura et à la tete de l'Alliance Démocratique pour le Changement (ADC-IKIBIRI) a qualifié ce rapport de "machination". Selon lui, les conclusions rendues publiques ne reflètent pas "les points de vue de tous les burundais" ... "l'opposition n'a pas été consulté", a-t-il ajouté.

Léonce Ngendakumana a aussi estimé que ce rapport relève de la "négation de la nation burundaise".

XS
SM
MD
LG