Liens d'accessibilité

Au moins 31 morts dans des glissements de terrain au Burundi


Gitega au Burundi

Gitega au Burundi

51 blessés ont été enregistrés suite à ces glissements provoqués par les pluies qui s’abattent sur les collines du Burundi depuis le début de la saison pluvieuse.

Selon les humanitaires et les autorités, 1.110 maisons ainsi que 31 écoles ont été détruites.

Bujumbura rural et la province de Rumonge sont les plus touchés.

La Croix-Rouge du Burundi indique que 6.900 ha de champs et de culture ont été emportés par ce phénomène attribué au changement climatique.

"Près de 150 ménages sont sans abris dans la province de Rutega et ont besoin d’une assistance. Nous avons apporté des abris temporaires à 135 ménages à Sashi et 141 autres ménages sont logés dans des tentes le long du lac", déclare Vénérant Zigamasabo, chef du département de gestion de catastrophes de la Croix-Rouge du Burundi.

Les humanitaires assistent aussi un bon nombre de ces nécessiteux en terme des commodités sanitaires, construisant des douches et latrines pour les ménages affectés.

Les autorités, pour leur part, envisagent de reboiser les pans de collines qui ont perdu leurs arbres.

"Nous comptons réhabiliter et boiser les espaces dénudés par 400 ha", déclare Bernatte Akizimamana, ministre de l’environnement.

Selon elle, le programme pourra atteindre 8.000 ha par an avec l’appui des partenaires du Burundi.

"Nous avons opté de remplacer progressivement les engrais chimiques par les engrais organiques car l’acidité des engrais chimiques dégradent davantage et devient un facteur favorisant les glissements de terres", souligne Mme Akizimamana.

XS
SM
MD
LG