Liens d'accessibilité

Afrique du Sud : des milliers de manifestants pour la légalisation du cannabis


Des dizaines de milliers de Sud-Africains participent à la marche pour la légalisation du cannabis, au Cap, Afrique du Sud, 7 mai 2016. epa / NIC Bothma

Des dizaines de milliers de Sud-Africains participent à la marche pour la légalisation du cannabis, au Cap, Afrique du Sud, 7 mai 2016. epa / NIC Bothma

Quelque 3.000 manifestants ont marché dans le calme, certains fumant de la marijuana, d'autres brandissant des pancartes ou des drapeaux rasta, - rouge, jaune et vert-, d'autres enfin portant dans leurs mains des plants de cannabis.

Des milliers de Sud-Africains ont défilé samedi dans les rues du Cap pour réclamer la dépénalisation du cannabis à des fins thérapeutiques et récréatives.

"Nous avons marché pour la légalisation et la réglementation du cannabis en Afrique du Sud", a déclaré à l'AFP le principal organisateur Johannes Berkhout.

"Il y a plus qu'assez de preuves dans le monde sur les bienfaits thérapeutiques du cannabis", a-t-il ajouté, affirmant que sa légalisation permettrait un usage "plus sûr et beaucoup plus contrôlable" de cette plante.

L'usage médical du cannabis se développe dans certains pays afin de soulager les souffrances dues au cancer, au glaucome, au Sida ou à d'autres pathologies.

Mais les opposants à la dépénalisation craignent une montée de la criminalité liée aux consommations abusives, ainsi que de plus fortes dépendances au cannabis, mais aussi à des drogues plus dures.

En 2014, le député d'opposition Mario Oriani-Ambrosini avait soumis un projet de loi appelant à légaliser le cannabis en Afrique du Sud. Il est décédé quelques mois plus tard, après avoir perdu son combat contre un cancer du poumon.

Avec AFP

XS
SM
MD
LG