mardi, février 09, 2016. 20:30 TU

    Multimédia

    • Un soldat français dans la banlieue de Diabali (21 janvier 2013)
    • Un soldat malien dans un camp évacué par les islamistes à Diabali après des raids d'avions français (21 janvier 2013)
    • une autre vue du camp des islamistes de Diabali après les bombardements aériens français (21 janvier 2013)
    • Un homme non identifié photographie, dans les environs de Diabali, les épaves calcinées des véhicules utilisés par les islamistes (21 janvier 2013)
    • Un soldat malien effectuant un contrôle d'identité à Diabali (21 janvier 2013)
    • Des soldats français apprêtant leurs munitions sur une base militaire de Bamako avant leur déploiement dans le cadre de l'opération "Serval" (16 janvier 2013)
    • Les mesures de sécurité entravent l'accès des organisations humanitaires aux civils maliens.
    • Un soldat français à Diabali. Les blindés maliens et français sont entrés dans Diabali et Douentza, dans le centre du Mali quelques jours après la fuite des islamistes occupant ces villes.
    • Le lieutenant-colonel Frédéric de l'armée française et le colonel malien Seydou Sékoba  répondant aux questions des journalistes à Niono (20 janvie 2013)

    Offensive des troupes françaises et maliennes dans le Nord-Mali

    Publié 21.01.2013

    Les opérations militaires ont permis de reprendre notamment Diabali et Douentza, des villes qu'occupaient les islamistes.