Liens d'accessibilité

Week-end sanglant en Syrie


Un homme portant un enfant blessé ce week-end à Alep

Un homme portant un enfant blessé ce week-end à Alep

L’aviation syrienne a continué de bombarder dimanche des zones tenues par les rebelles dans la ville septentrionale d'Alep, où l’on a signalé au moins 36 morts. Près de 90 civils ont été tués dans les mêmes secteurs samedi.

Selon des activistes, treize des personnes tuées dimanche étaient des enfants. Des hélicoptères et des avions de combat ont ciblé au moins quinze quartiers contrôlés par l'opposition dans la ville divisée.

Entre-temps les forces fidèles au président Bachar al-Assad ont avancé lentement dans les zones tenues par les rebelles dans le sud d'Alep. De l’avis des analystes, ces offensives représentent les progrès les plus significatifs des forces gouvernementales depuis que les militants de l'opposition ont saisi certaines parties de la ville en 2012. Notamment, elles ont regagné du terrain autour de l’aéroport d’Alep, qui est resté fermé pendant près d’un an avant de rouvrir le mois dernier.

La première série de pourparlers de paix parrainée par les Nations Unies (ONU) entre les parties au conflit en Syrie a pris fin vendredi sans qu’on signale de progrès. D’autres entretiens sont prévus en mars.

Le Secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, a appelé la semaine dernière les deux parties - en particulier le gouvernement syrien - à permettre aux travailleurs humanitaires d’accéder sans restriction aux civils pris au piège dans les zones bloquées de Homs, et les régions contrôlées par les rebelles au sud de Damas.
XS
SM
MD
LG