Liens d'accessibilité

Washington, préoccupé par le recours au chlore en Syrie


Sarmine en Syrie, site d'une attaque au chlore (AP)

Sarmine en Syrie, site d'une attaque au chlore (AP)

"Nous examinons cette question très attentivement et réfléchissons à l'étape suivante", a déclaré jeudi le secrétaire américain d'Etat John Kerry.

WASHINGTON (Reuters) - Les Etats-Unis sont profondément préoccupés par les informations selon lesquelles l'armée syrienne a procédé à des bombardements au chlore le 16 mars à Sarmine, a déclaré jeudi le secrétaire d'Etat John Kerry.

"Nous examinons cette question très attentivement et réfléchissons à l'étape suivante", a-t-il indiqué. "Nous ne pouvons confirmer les détails, mais, si c'est exact, il s'agit d'un nouvel exemple des atrocités commises par le régime d'Assad aux dépens du peuple syrien que la communauté internationale tout entière doit condamner."

L'Observatoire syrien des droits de l'homme (OSDH) a annoncé mardi qu'un bombardement au gaz de l'armée avait fait six morts à Sarmine, ville du nord-ouest de la Syrie.

XS
SM
MD
LG