Liens d'accessibilité

Greffe totale du visage présentée comme la plus complète à ce jour


Une équipe du centre médical américain NYU Langone a réalisé une greffe totale du visage, du cuir chevelu, des oreilles et des conduits auditifs sur un ancien pompier volontaire gravement brûlé en 2001.

Plus de 150 personnes ont été mobilisées durant plus d'un an pour préparer cette intervention de 36 heures, réalisée fin août et présentée comme la greffe de visage la plus complète à ce jour, a indiqué NYU Langone, un centre de recherche médicale new-yorkais.

Lors d'une intervention dans un bâtiment en feu dans le Mississippi (sud) en septembre 2001, Patrick Hardison, âgé de 41 ans aujourd'hui, avait été brûlé au visage, au cou et au torse.

Il avait perdu ses oreilles, ses lèvres, l'essentiel de son nez, ses cheveux et ses paupières.

Une photo de Patrick Hardison prise trois mois après l'intervention réalisée fin août donne l'impression d'un visage sans cicatrice apparente, sans marque évidente, seuls les yeux et les paupières présentant un aspect tuméfié.

La toute première greffe du visage a été réalisée novembre 2005 en France, par l'équipe du professeur Bernard Devauchelle du centre hospitalier français d'Amiens (Somme).

Il s'agissait d'une greffe partielle (nez-lèvres-menton), dont avait bénéficié Isabelle Dinoire, 38 ans, défigurée par son chien.

La première greffe totale du visage, avec les paupières et tout le système lacrymal, a été réalisée fin juin 2010 en France, à l'hôpital Henri Mondor de Créteil (Val-de-Marne) par le professeur Laurent Lantieri.

Avec AFP

XS
SM
MD
LG