Liens d'accessibilité

Une Chinoise se retrouve l'unique passagère d'un avion


Un avion civil de la compagnie aérienne China Southern Airlines atterit sur une nouvelle piste de l'île de Fiery Croix Reef, dans la mer de Chine du Sud, le 6 janvier 2016.

Un avion civil de la compagnie aérienne China Southern Airlines atterit sur une nouvelle piste de l'île de Fiery Croix Reef, dans la mer de Chine du Sud, le 6 janvier 2016.

Une Chinoise rentrant chez elle pour les fêtes du Nouvel an a eu l'incroyable surprise d'être l'unique passagère d'un avion commercial, déclenchant les commentaires envieux de ses compatriotes en pleine période de ruée dans les transports.

Lundi, près de 100.000 voyageurs étaient bloqués dans les gares de Canton en raison de la météo, mais le même jour, la chanceuse passagère, Mme Zhang, postait sur un réseau social des photos de son étonnant vol en solo vers cette même ville.

Les clichés postés sur son compte Sina Weibo montrent la jeune femme prenant une pose amusée au milieu des rangées de sièges vides à bord du vol Wuhan-Canton, de la compagnie China Southern.

Son avion accusait 10 heures de retard, et les autres passagers étaient partis sur des vols précédents, laissant Zhang profiter seule des soins forcément attentionnés du personnel de bord.

L'expérience fut "tuhao", a-t-elle indiqué sur internet, en référence à un populaire et ironique terme d'argot chinois décrivant les nouveaux riches et leurs modes de vie parfois luxueux et "bling-bling".

Les plans de vol de China Southern indiquent que la liaison aérienne Wuhan-Canton est généralement effectuée avec un Boeing 737-700, qui peut accueillir en principe 137 passagers.

Le retour des Chinois dans leurs familles pour les fêtes du Nouvel an lunaire -- qui débutera le 8 février cette année -- est souvent décrit comme la plus grande transhumance humaine du monde, et remplit de voyageurs pressés les gares, aéroports et routes du pays.

Sur les réseaux sociaux, la plupart des internautes enviaient ainsi la surprenante expérience de Mme Zhang, qui lui a permis d'éviter les foules.

"C'est juste tellement bon!", s'exclamaient de nombreux Chinois sur Weibo.

"Tu sais que t'es une célébrité, désormais?", demandait un internaute à l'adresse de l'heureuse passagère, dont l'histoire a été abondamment couverte mercredi par les médias chinois mais qui n'en demandait peut-être pas tant.

Un autre commentateur semblait, lui, voir le verre à moitié vide: "Même dans ces conditions, ils ne t'ont pas surclassée ?"

AFP

XS
SM
MD
LG