Liens d'accessibilité

Tournée du secrétaire d’Etat américain en Europe, au Moyen Orient et en Asie


A Beijing, John Kerry assistera à un sommet de l'APEC (AP)

A Beijing, John Kerry assistera à un sommet de l'APEC (AP)

Avant de quitter les Etats-Unis, il a qualifié les relations sino-américaines des « plus lourdes de conséquences dans le monde aujourd’hui ».

Le secrétaire d'Etat américain John Kerry a entamé une tournée à travers le monde, durant laquelle il s’entretiendra avec ses homologues d’un vaste éventail de questions. Avant de quitter les Etats-Unis, il a qualifié les relations sino-américaines des « plus lourdes de conséquences dans le monde aujourd’hui ».

M. Kerry, qui doit faire escale à Beijing, a dit dans un discours que les liens entre les deux pays détermineront largement le cours de l’histoire au 21e siècle. En tant que deux grandes puissances, les États-Unis et la Chine ont l’opportunité de forger un parcours constructif sur un certain nombre de questions, y compris le changement climatique et le commerce mondial, a souligné le secrétaire d’Etat.

A Paris, sa première étape, le chef de la diplomatie américaine doit rencontrer Laurent Fabius, le ministre français des affaires étrangères. A l’ordre du jour: l’Ukraine, l’épidémie de fièvre hémorragique à virus Ebola en Afrique de l’Ouest et la lutte contre les militants de l’Etat islamique (EI) en Irak et en Syrie.

M. Kerry est attendu vendredi à Beijing où il assistera au forum de la Coopération économique pour l’Asie-Pacifique (APEC). Il en profitera pour discuter des priorités américaines, dont les énergies propres, la cyber-sécurité et l’autonomisation économique des femmes.

Après Beijing, M. Kerry se rendra à Oman pour des discussions trilatérales avec son homologue iranien, Mohammed Javad Zarif, et la cheffe de la diplomatie de l’Union européenne (UE), Catherine Ashton.

XS
SM
MD
LG